PORT DE TANGER

Le Port de Tanger ville est situé à l’entrée du détroit de Gibraltar, en bordure Ouest de la rade de Tanger, ouvert face au Nord-Ouest.

Situé dans la ville de Tanger, la principale porte maritime du Maroc vers la Méditerranée, le port de Tanger se trouve au croisement de l’Océan Atlantique et de la Mer Méditerranée, dans une baie, entre le Cap Spartel et le Cap Malabata.

Cette position exceptionnelle et stratégique, a fait pendant longtemps du port de Tanger le premier port marocain pour le trafic des passagers et TIR. Il était connu par ses dessertes régulières qui le reliaient aux différents ports de l’Europe : Algésiras, Barcelone et Tarifa en Espagne, Sète, Marseille et Port Vendres en France et Gênes en Italie.

Il s’est distingué aussi par une zone franche implantée directement sur ses terre-pleins et qui a attiré des chargements à forte valeur ajoutée.

Avec la mise en service du nouveau port Tanger Méditerranée, situé à 40 km à l’Est de Tanger, la quasi totalité du trafic du port de Tanger lui a été transféré progressivement depuis fin 2008 jusqu’au fin 2010.

Un projet de reconversion du port, mené par la Société d’Aménagement du Port de Tanger, a été initié en 2010 ; il a pour objectif de donner au port une nouvelle vocation orientée vers le tourisme de la croisière et la plaisance.

Les travaux de reconversion du port entamés depuis 2011, et qui prendront fin en 2016, vont permettre à la ville de Tanger de devenir une destination phare de tourisme.

Caractéristiques

  • ◊ Situation : 35°47’N-5°47’O
  • ◊ Vocation : Passagers, pêche et plaisance
  • ◊ Desserte routière :
    • – Route et Autoroute Casablanca – Tanger
    • – Route secondaire 704 reliant Tanger à Sebta

Historique

L’origine du port remonte au XVIIème siècle, date à laquelle les Anglais construirent un môle de 225 m de long et de 33 m de large qui fut détruit en 1684 ; la concession d’un dépôt de charbon pour les navires à vapeur fut cédée en juillet 1895 et il faudra attendre 1897 pour voir apparaître un débarcadère en bois. Ce débarcadère a permis l’amélioration des conditions de débarquement des passagers et des marchandises. Entre 1903 et 1908 un embryon de port pour barcasses et petits voiliers fut réalisé; il consistait en une jetée de 340 mètres de long qui le protégeait contre les houles nord-ouest. En 1921, un Dahir du Gouvernement Chérifien concédait à la « Société du port de Tanger » le droit exclusif de construire, d’entretenir et d’exploiter le port de Tanger. Entre 1925 et 1933, la « Société du port de Tanger » réalisa de nombreuses extensions et notamment un brise-lames de 960 m de longueur, une traverse intermédiaire de 300 m, un terre-plein pour dépôts de charbon et d’huiles combustibles, plusieurs môles, des dragages à -3,5 m et -4 m à l’intérieur du bassin de cabotage, des déroctages pour un mouillage à -8m/zh ainsi qu’un appontement pétrolier et un quai d’escale. En 1967, l’Etat mit fin à la concession accordée à la “Société du Port de Tanger”, et décida de confier la gestion du port à la RAPC. En 1985, cette gestion fut confiée à l’Office d’Exploitation des Ports puis à l’Agence Nationale des Ports en 2006. Le 15 Décembre 2010, par arrêté ministériel, le port de Tanger ville a été fermé aux navires de commerce et ne peut recevoir que les navires de croisière et les navires à grandes vitesse le reliant à Tarifa (port au sud de l’Espagne)

1/ SITUATION DU PORT :

(DETROIT DE GIBRALTAR- 35°47’ 14’N5°47’34’’W)

Le port de TANGER est situé à l’entrée du Détroit de TANGER ouverte face au Nord-Ouest.

2/ OUVRAGES DE PROTECTION :

Le port est protégé au Nord-Ouest par le brise-lames d’une longueur de 1320m .

au Sud-Est la protection extérieure est assurée par le môle de commerce. 

3/ OUVRAGES D’ACCOSTAGE :

Désignation

Linéaire de quais (ml)

Profondeur

(m.hydro)

 

N° de poste

Affectation

Port intérieur

Darse

Ouest

132

120

-2.4

-2.4

Pêche, plaisance

Cabotage

Darse sud

88

130

-2.4

-2.4

Pêche, plaisance

Cabotage

Bassin du môle de commerce

QuaiN°1

100

100

-2.5 à –4.00

-7.00

P5

P4

Remorqueur du port, petits caboteurs et Pêche

Grand

 

bassin

Au sud-est

(quai n°2)

200

300

170

-8.80

-9.00

-12.00

P2-P3

P1

C1-C2

Marchandises conventionnelles

Conteneurs céréales-conteneurs

Quai n°3

115

-12.00

TC

Divers

A l’Ouest

240

115

150

199

Duc

D’Albe

-5.50

-5.50

-7.00

-9.00

T1 T2

T3

T4

T5

Transbordeurs Tanger-algésiras

Transbordeurs Tanger-Tarifa

Transb.Tanger-Sete-Algésiras

Transbordeurs

Poste pétrolier

Quai des alyscaphes 160

160

-3.50

 

4/ TERRE-PLEINS :

Les surfaces portuaires en arrière des quais représentent environ 33 ha dont :

–    18 ha sur le môle de commerce

–    5 ha pour le reste du port.

Les surfaces réservées :

–    aux magasins (espaces ouverts) :22.908m²

–    terminal TIR import : 8.500 m²

–   zone d’attente des camions TIR à l’export : 15.200 m²

–    zone franche : 54.570 m².


5/  ENGINS DE SERVITUDE :

Un remorqueur de 2500 CV mis en service en 1976.

PORT DE M’DIQ

Le port de M’diq est situé à 5°18’5’’ de longitude Ouest et 35°40’45’’ de latitude Nord, à 25 km de Sebta et à 13 Km de la ville de Tetouan. Il constitue un élément moteur de l’activité économique et sociale de la ville. C’est un port dont les activités principales sont la pêche et la plaisance. En 2009 le port de M’diq a connu une extension importante par la réalisation du nouveau port de plaisance ; suite à l’aménagement de ce nouveau port, une opération de réaménagement du port de pêche a été réalisée en 2012.

Historique

Les travaux de construction du port de M’diq ont débuté en 1961. Il a été emporté par une forte tempête d’Est en janvier 1963 lorsque la digue était en cours de construction.

C’est à partir de 1966 que le port commence à recevoir des bateaux de plaisance. Le commerce et le transport des matériaux ont commencé à se développer ensuite (ciment pour Al Hoceima, Mellilia et Nador, fruits et légumes pour Gibraltar, Manganèse de Beni M’zala pour Barcelone).

1/ SITUATION DU PORT :

     (Méditerranée 35° 41’1’’N-5°18’5’’ W)

Le port de M’DIQ situé au Nord de la pointe de CABO NEGRO se trouve à 13 Km de TÉTOUAN et à 25 Km de SEBTA. 

2/ OUVRAGES DE PROTECTION :

Le port est abrité au nord est par une digue d’environ 150m. Un épi enraciné à 60m en retrait du musoir forme la passe d’entrée.

3/ OUVRAGES D’ACCOSTAGE :

Désignation

Longueur(ml) Profondeur(m.hydro) Activité

Quai principal

240 -6.00 Pêche

Quai n°1

120 -6.00 Pêche

Quai n°2

240 -1.2 et -3 Pêche

Quai n°3

100 -2.5 et –3 Plaisance

TOTAL QUAIS

700

4/ TERRE-PLEINS :

Les terre-pleins représentent une superficie d’environ 5 ha.

5/ ENGINS DE SERVITUDE :

Une vedette de pilotage-sauvetage.

6/ MOYENS DE MISE A SEC :

Une cale de halage existe à l’extrémité Ouest du quai des pêcheurs comprenant trois voies de slipway d’une capacité de 21 tonnes. Les petites embarcations sont hissées sur le plan incliné situé au fond de la darse Ouest.

7/ OUVRAGES PROJETÉS :

>   Le prolongement de la jetée principale de 250 ml et de la traverse de 220 ml

                   120 ml de quai à –7.00 ou –6.00 hydro

                   90 ml de quai à –4.00 hydro

                  65 ml de quai à -2.00 hydro

>   L’aménagement d’environ 3 ha de terre-pleins

8/ VOIES DE COMMUNICATION :

Routières :Le port de M’DIQ est desservi par la N 13 qui relie TÉTOUAN à SEBTA à une quinzaine de Kilomètres de TÉTOUAN.

PORT DE JEBHA

Le port de Jebha est situé à 04°41’44’’ de longitude Ouest et à 35°12’ 23’’ de latitude Nord, à 136 km de Tétouan et à 133 km de Chefchaouen. Il a pour principales vocations la pêche et la plaisance.

Le port est accessible à partir de la rocade méditerranéenne (entrée 1) reliant Tétouan à Al Houceima.

Historique

Dans les années 1950, le village de Jebha disposait d’un petit embarcadère de 20 m environ construit par les Espagnols.

Une étude a été réalisée en 1970 pour la construction d’un port de pêche. Suite à cette étude, les travaux de construction du port de Jebha ont commencé en 1975 ; le port a commencé à recevoir des bateaux de pêche et plaisance à partir de 1978.

1/ SITUATION DU PORT :

Le port d’EL JEBHA situé sur la côte méditerranéenne à 72 Km, de KETAMA est environ 162 Km de la ville d’AL HOCEIMA. Il est implanté à proximité du village EL JEBHA installé entre la falaise calcaire de la pointe des pêcheurs et l’oued MISIABA. 

2/ OUVRAGES DE PROTECTION :

Le port est protégé par une digue principale de 300ml et une digue secondaire longue d’environ 60ml. 

3/ OUVRAGES D’ACCOSTAGE :

Désignation

Longueur

(ml)

Profondeur

(m.hydro)

Activité

Quai NORD

240

-3.80

Pêche

TOTAL

240

 

4/ TERRE-PLEINS :

Le port possède une superficie de terre-pleins d’environ 1 ha.

5/ MOYENS DE MISE A SEC :

Au service de la pêche , il existe un plan dans la partie Est.

6/ OUVRAGES PROJETÉS :

>    La réalisation de 300 ml de quais fondés à –3.80 et –2.00 m hydro ;

>    L’exécution des terre-pleins derrière les quais ;

>    La construction d’un plan incliné ;

>    La construction d’une darse pour portique à sangles de 200 T.

7/ VOIES DE COMMUNICATION :

Routières : Le port est relié à la N2 (route reliant AL HOCEIMA à KETAMA) par la R414. La rocade méditerranéenne renforcera l’accessibilité au port.

[/acc_item]
[acc_item title=”PORT DE CHMAALA”]

Le port de Chmaâla est situé sur le littoral méditerranéen de la province de Chefchaouen, à environ 50 km au Sud Est de Tétouan. Il a été réalisé en 2009 pour améliorer le niveau de vie et les conditions de travail des pêcheurs.

Caractéristiques

Le port de Chmaâla est situé à 35° 12’ 28’’ Nord et à 4°39 ’59 ’’ Ouest. Il est à environ 75 km au nord de la ville de Chefchaouen et se trouve sur la route régionale R414 reliant la ville de Tétouan au centre de Jebha.

Historique

Le département des Pêches Maritimes a lancé les travaux de construction du port de Chmaâla en 2006, dans le cadre de sa stratégie nationale visant la création de villages de pêcheurs et l’amélioration de leur niveau de vie et de leurs conditions de travail. La construction des ouvrages maritimes a été achevée en août 2007 et l’aménagement des superstructures en 2009.

PORT DE KSAR SGHIR

Le port de Ksar Sghir est situé dans la province de Tanger à 35 km à l’Est de Tanger. Il a été construit dans les années 1920. Sa vocation est la pêche.

Il accueille un trafic annuel moyen de 40 tonnes et abrite 73 canots de pêche artisanale.

L’Office National des Pêches en est l’opérateur portuaire.

PORT DE LARACHE

Le port de pêche de Larache se trouve sur la côte atlantique Nord du Maroc à 90 km au Sud de Tanger. Il est installé sur la rive gauche de l’Oued Loukous, à environ 750 m de son embouchure et débouche directement sur le réseau routier qui relie Rabat à Tanger. Avec 45 ha de terre-pleins, 20 ha de bassin et un linéaire de 1138 de quais, il est le deuxième port de pêche de la région. Il joue un rôle très important dans le développement de l’économie de la province et contribue au développement de l’économie nationale.

Historique

En 1912, l’Etat allemand a construit une darse sur la rive gauche de l’oued Loukous qui a servi comme port de commerce et base militaire navale. En 1924 cette darse fut aménagée en construisant 180 ml de quai de pêche à –4,50 m hydro et 240 ml de quai, en palplanche pour satisfaire les besoins de la région. Depuis, le port de Larache reste un des plus importants ports de pêche au Maroc.

PORT D’ASILAH

Le port de pêche et de plaisance d’Asilah a été réalisé en 1992, dans le cadre de la politique d’aménagement du Nord du Royaume. Il est situé au centre de la ville, sur le littoral atlantique à 40 km au Sud de Tanger et à 30 km au Nord de Larache, dans la province de Tanger-Asilah. Il permet la protection de l’ancienne Médina menacée par l’érosion de la côte.

Le bassin de plaisance a une capacité de 100 unités.

La vocation du port d’Asilah est la pêche ; il est desservi par la RP 2 reliant Asilah à Tanger.

1/ SITUATION DU PORT :

Le port d’Azilah est situé sur la côte atlantique à 40 Km au Sud-Ouest de TANGER et à 30Km environ de la ville de LARACHE.

2/ OUVRAGES DE PROTECTION :

Le port est protégé par la digue de poniente (Ouest) sur longueur de 918 ml environ et par la digue levante (est) longue de 240 ml. A l’intérieur du port les terre-pleins sont protégés par des cavaliers en enrochements.

3/ OUVRAGES D’ACCOSTAGE :

Le port dispose d’un quai de 100 ml de longueur utile fondé à –2.00 m hydro affecté à la pêche.

4/ TERRE-PLEINS :

Le port possède une superficie d’environ 14 ha de terre-plein

5/ MOYENS DE MISE A SEC :

Ils comportent une darse pour portique à sangles de 100 tonnes.

6/ VOIES DE COMMUNICATION :

Routière :  le port est desservi par la N1 (route reliant AZILAH à TANGER)